Biscotte, ce chat qui m'a sauvé ?

18 juillet 2016

Aujourd'hui, 11 ans de vie commune avec cette chipie là !
Me revoilà dans un billet spécial qui est très important à mes yeux. Si vous aussi possédez un chat et comprenez le lien si fort qui puisse exister, alors lisez cet article. Par contre, si vous autres n'avez jamais eu de chat, alors lisez aussi cet article et vous comprendrez ce qu'un chat peux vous apporter. Je vais vous raconter mon histoire avec Biscotte, une rencontre assez surprenante qui s'est transformée en une relation fusionnelle.

L'envie d'avoir un chat :
Depuis longtemps je voulais un chat, quand je vivais chez mes parents, mais ils voyaient toujours les mauvais côtés de la chose (canapé griffé, rideaux arrachés, pipi partout). Ils me l'ont assez répété "Quand tu seras chez toi, tu feras ce que tu veux." Ce n'était pas rentré dans l'oreille d'une sourde. Me voilà en mars 2005, voler de mes propres ailes. Seule, dans mon 1er appart (pas celui là), mon projet était toujours là et non plus dans un coin de ma tête.

Ma rencontre avec Biscotte :
Tout d'abord, je me suis mise à chercher dans les petites annonces chez le vétérinaire le moins cher de la ville. Oui, parce que je pensais tout de suite aux frais que cela pouvait engendrer, surtout pour la stérilisation. Et comme vous le savez tous, quand on prend son envol, on se créé un budjet etc.
J'ai d'abord été séduite par une portée de petits chats couleur "Felix" mais une fois face à eux, ces derniers se sauvaient en groupe sous la table.
Lorsque qu'une nouvelle annonce m'a interpellée : petits chats blancs tachetés de beige aux yeux bleus", je me suis dit que c'était très original.
Je me suis rendue chez cette dame, qui fut très étonnée de voir que sa chatte tigrée noire et grise, ai pu mettre bas des aussi jolis petits chats blancs. La moitié de la portée était tigrée grise et noire comme la maman et l'autre moitié blanche et beige. Ils étaient tous mignons les uns comme les autres et venaient me voir sans crainte.
C'est alors que je me suis installée dans leur cuisine et l'éleveuse vint à me montrer comment faire pour administrer du vermifuge à un petit chat. Elle en prend un au hasard et me montra. Puis on a regardé les carnets de santé et explications de fréquences de vermifuge.
C'est à ce moment là, qu'un petit chat s'éloignant de ses congénères est venu sur mes genoux ! Son nom était Neige de naissance car elle est la plus blanche des autres. La voilà qui s'installe et commence sa sieste pendant que Maitresse et moi terminons de discuter. A mon grand étonnement au vu de la réaction du petit chat là, j'ai dis alors à l'éleveuse que c'était celui là que je voulais. Trop mignon !

Voulant faire les choses correctement, je suis retournée régulièrement la voir et je lui ai laissé une couverture pour qu'elle puisse s'y habituer et emporter l'odeur de sa maman le jour où je la ramènerai chez moi.

C'est à partir de ce jour là, le 18 juillet 2005, qu'elle fut partie de ma vie, depuis ses 2 mois 1/2. Née le 30 avril 2005, nous avons attendu jusqu'à cette date, afin qu'elle soit sevrée. La séparation avec sa maman fut très difficile et j'ai même pleuré en me disant que ce que je faisais était mal, dans le sens où je séparais un enfant de sa maman. Cela dit, la raison est vite revenue en me disant que chez les chats, les mères renient leur enfant au bout d'un moment.
La voilà s'acclimater petit à petit et à arracher mes rideaux. Petite pensée à ma maman.

Concernant son prénom, je voulais lui donner un prénom à moi mais Neige est resté son 2ème prénom. J'ai voulu un prénom amusant qui sonnait bien et ce fut Biscotte, de son surnom Bibi.

Le quotidien avec Bibi :
Un petit chat très vif, qui l'est toujours resté, malgré son "vieil" âge ! Elle a 11 ans et aujourd'hui jour pour jour cela nous fait 11 ans de vie commune. Je l'ai éduquée, oui un chat ça s'éduque comme un enfant. La méthode du spray d'eau marche vraiment bien. Pour les rideaux ça a fonctionné. Dès que le chat grimpe sur les rideaux, aspergez un peu d'eau sur son dos sans qu'il s'en aperçoive. Il pensera que c'est une menace et fera le lien avec les rideaux donc après plusieurs essais, il arrêtera de grimper aux rideaux.
Je lui ai appris à ne pas sortir les griffes quand elle n'est pas contente et à ne pas monter sur les tables. Les chats ne peuvent pas mémoriser plus de 3 à 4 interdits. 
C'est un chat qui me suis partout. Dès que je change de pièce, elle ne sera pas loin. C'est comme si elle veillait sur moi. C'est un chat très bavard et acteur de mon quotidien.
Depuis son adoption à ses 2 mois 1/2, je lui ai beaucoup parlé et informée de chaque chose que je faisais au quotidien. Vous allez dire que je suis folle mais seule en appart on a personne à qui parler à part son chat. Et on notera que les chats a qui l'on parle énormément, seront des chats loquaces par la suite. Je valide pour Bibi.
Chat au caractère de siamois, Bibi est une bonne pâte. Un petit coeur avec du poil autour ;-) Mais le problème est qu'elle ne l'est qu'avec moi et mon conjoint. Je n'ai jamais eu beaucoup de visite dans mon ancien appartement donc Bibi n'a pas eu l'habitude de voir d'autres gens.

Ne craignez pas, chers visiteurs, de vous faire cracher dessus ou vous voir recevoir un petit coup de patte, Bibi n'en fera pas plus. 
C'est juste pour vous dire "Ici c'est chez moi !".

Je lui demande souvent si elle va bien et elle me répond par un petit plissement des ses yeux ou bien par un petit MI.
Quand je l'appèle, elle reconnait son prénom et vient me voir.
Si je quitte l'appartement sans lui dire "au revoir" et que mon conjoint reste là, elle lui fera des sérénades, en miaulant, inconsolable, devant la porte d'entrée "Maman t'es où ? Reviiiiiiiiieeeeennns" Le pauvre.... Elle est pas facile avec ça.
Lorsque je rentre, elle vient toujours me saluer. Quand je défais les lacets de mes baskets, elle vient coller son front au mien pour me dire "Bienvenue à la maison" Je trouve ça trop adorable.
Si sa litière est trop sale, elle viendra me le dire en roucoulant devant la porte des toilettes. Si elle a faim, elle viendra aussi me le dire de la même façon.
C'est un chat qui sait vraiment se faire comprendre.

Le matin : moment le plus compliqué on va dire car Bibi (ou plutôt les chats) est très matinale : 6h00 environ. C'est le moment où elle a faim. Elle nous appellera pour nous réveiller par de petits bruits ressemblant à des BROUUUUU BROUUUU avec le R roulé au pied du lit. Ou bien, elle me sautera dessus pendant mon sommeil, mais c'est plus rare. Elle a envie tout d'abord d'aller faire un tour sur le balcon puis elle rentrera pour se restaurer. Ensuite, elle aime bien que je la brosse. Elle sait d'ailleurs où est rangée sa brosse et sautera directement sur le lit quand je poserai ma main sur le tiroir en question.

La journée : Elle passe sa journée à dormir enfouie dans mes fringues, dans mon dressing, sur une chaise sous la table, sur le lit, et même dans des endroits mystérieux, où je ne la trouve pas. Avec le chéri on se dit qu'elle passe dans une faille spacio-temporelle pendant sa sieste.
Souvent, je la cherche et elle ne répond pas tout de suite. Soudain, on peux voir arriver une petite Bibi de nulle part en mode "tranquille, panique pas, je suis là".
Elle aime beaucoup dormir sur un tissus m'appartenant comme si c'était un doudou ;-)

Le soir : Il faut dire que le soir, elle a son heure pour aller se coucher sur le lit. Elle a aussi son petit rituel du soir. Lorsque qu'elle vient même me voir avec sa petite bouille d'un air de dire "Qu'est ce que tu fais encore là, c'est l'heure d'aller au lit". Elle vient au pied du lit et lorsque j'éteins la lumière, elle s'installe contre moi, dans mon creux comme je dis toujours, pour faire des grisous sur le ventre pendant quelques instants puis elle retourne au pied du lit pour finir sa nuit. C'est ma bouillotte car la nuit j'ai tout le temps froid et alors je glisse mes pieds sous cette boule de poils.

L'explication du titre : ce chat qui m'a sauvé ?
Pendant mon adolescence, en 1997, une myocardie hypertropique du ventricule gauche m'a été détectée. C'est un épaississement de la paroi du coeur gauche qui a nécessité l'administration d'un béta-bloquant pour réguler les battements du coeur. Pourquoi est-ce arrivé ? Cela restera  à jamais un mystère pour les médecins et la science, car, selon les études, cela ne se manifeste pas à l'adolescence mais plutôt à la naissance ou vers les 60 ans. 
En 2005, lorsque j'ai adopté Bibi, elle a pris pour habitude de placer sa poitrine ronronnante sur mon coeur chaque soir avant de s'endormir. J'aimais bien !
En 2009, le cardiologue pédiatre qui me suivait m'informe qu'à ce jour nous pouvons transférer mon dossier à un cardiologue adulte. Cette nouvelle cardiologue me prescrit alors un examen et le verdict tombe. "Votre coeur va très bien, il n'y a rien d'anormal !" me dit la cardiologue.
J'ai eu très peur mais en même temps j'étais si heureuse !
Depuis que ce jour, Bibi ne vient plus ronronner sur ma poitrine le soir mais s'allonge à côté de moi.

J'ai longtemps cherché à comprendre ce qui s'est passé car scientifiquement ce n'était pas possible.

Mon chat m'aurait-il guérir ? Laissez moi le croire.

La présence d'un chat a des effets bénéfiques sur la santé :
Le ronron, une thérapie :
Les ronrons du chats se rapprochent fortement des ondes utilisées pour guérir les blessures musculaires.

Un ronron thérapeutique
On savait que caresser un chat fait baisser la tension artérielle et le rythme cardiaque. On avait aussi constaté qu’un bébé remuant dans le ventre de sa mère se calme dès qu’un chat ronronne à ses côtés. Des études plus récentes révèlent que le ronronnement faciliterait en plus la guérison de troubles ostéoarticulaires, musculaires, tendineux et respiratoires.

Sur la fréquence idéale
Si, d’après les vétérinaires, un chat malade se rétablit trois fois plus vite qu’un chien, ce ne serait pas dû à une quelconque robustesse supérieure : il le devrait aux vibrations émises par son propre corps (entre 25 et 150 Hz) quand il ronronne ! Explication : leurs effets sont probablement les mêmes que les vibrations que nous utilisons actuellement pour soigner les fractures et les lésions tendineuses, ou pour limiter une sensation de douleur. On aurait donc tort de se passer d’un aussi agréable traitement !
Je termine ces quelques lignes pour dire que quoi qu'il arrive à mon chat je ferai n'importe quoi pour la sauver à mon tour. Je l'aime si fort. Elle est toute ma vie.





















Post Comment
Enregistrer un commentaire

tombe la neige

Les idées SoAddict continuent sur You Tube
Les idées soaddict